Explore Boulanger, Questions and more!

Le poème de Pascal Boulanger est sur la page, avec son titre, souvent sa dédicace, comme un tableau de chevalet qui, à travers les noirs et les trouées lumineuses, souhaite créer un effet abîme. Et il nous pose ces questions : comment poursuivre son existence en refusant les rythmes violents de l’Histoire ? Comment se libérer de la temporalité et de la mondanité tout en étant soucieux d’un monde pris dans sa part d’abjection et de gloire ?

Le poème de Pascal Boulanger est sur la page, avec son titre, souvent sa dédicace, comme un tableau de chevalet qui, à travers les noirs et les trouées lumineuses, souhaite créer un effet abîme. Et il nous pose ces questions : comment poursuivre son existence en refusant les rythmes violents de l’Histoire ? Comment se libérer de la temporalité et de la mondanité tout en étant soucieux d’un monde pris dans sa part d’abjection et de gloire ?

drafting and fonts,

drafting and fonts,

I don't even know how to react...

Dear lord help me i can't stop shrieking 'i wish that he would lik my hed'

Could this be any perfecter. <<< Sherlock would put you behind bars for the misspelling of this word.

Just Sherlock and Moriarty poetry

Roses are red violets are blue I love Sherlock and Moriarty too ~^.^~<< Roses are red, violets are blue, I hope you know, I love them too!

it might hurt you to hear another person's pain, but your listening might be a beautiful thing to someone who is lonely

Somehow that's a beautiful phrase. "I keep hearing all these stupid things that I said with my stupid mouth." - Joanie by Silversage

visual-poetry: “ from the series »thoughts on romance from the road« by victoria crayhon ”

this isn't happiness™ (Movie matinée, Victoria Crayhon), Peteski

Pinterest
Search